Hommage à Francis Maure (1941-2021)

mercredi 19 janvier 2022
par  Franck SCHWAB
popularité : 46%

Cet hommage est paru dans le numéro 456 d’Historiens & Géographes (novembre 2021) sous la plume d’Etienne Paquin, professeur honoraire en classes préparatoires au lycée Henri Poincaré de Nancy.

Francis Maure nous a quittés le 31 août dernier. Etudiant dans les années 1960, puis enseignant, il fut pour toute une génération, une personnalité marquante de notre profession et de l’académie de Nancy-Metz.

C’est d’abord au Cercle d’Histoire qu’il fit ses preuves. Il fut, pendant toute la durée de ses études, le "Président" de cette vénérable institution sise au quatrième étage de la faculté des Lettres et des Sciences humaines de Nancy.

Arrivé le premier chaque matin et partant le dernier, ne la quittant que pour se rendre aux cours ou se restaurer au RU, entouré d’une garde rapprochée de quelques étudiants de sa génération, il impressionnait beaucoup les jeunes qui voyaient en lui un mentor capable de leur apporter de précieux conseils pour peaufiner leurs exposés ou leurs copies, convaincus qu’ils étaient que Francis était un interlocuteur privilégié et incontournable des enseignants. Des rumeurs circulaient qu’il rédigeait un livre blanc stigmatisant les persécutions infligées aux étudiants en Histoire par "les géographes", livre blanc qui semble n’avoir existé que dans l’imagination de jeunes gens trop stressés par la personnalité affirmée de cet illustre géographe que fut Xavier de Planhol.

Francis aurait par ailleurs songé à un ambitieux projet de refonte des statuts du Cercle d’Histoire avec la mise en place de multiples conseils (d’où les allusions de certains membres de l’association à la polysynodie chère au Régent), projet qui n’a pas abouti.

En revanche, ont été bien réels les diners annuels organisés par ses soins avec nos chers maîtres, Pierre Barral, Michel Parisse, Robert Fossier, Edouard Will, Jean Schneider et bien d’autres ; les voyages comme celui effectué pendant quatre jours dans la région parisienne avec des visites à Versailles, à Fontainebleau... et une soirée à l’opéra Garnier pour les amateurs de musique et de Verdi puisque La Traviata était au programme.

On comprend mieux qu’on ait pu parler d’un véritable "magistère moral" que Francis Maure aurait exercé sur le Cercle d’Histoire.

Nommé au sortir de l’Université au lycée Lapicque à Epinal, Francis s’éloigna - mais sans l’abandonner tout à fait - du Cercle d’Histoire. Installé à Epinal, mais toujours animé par le désir de ne pas se figer dans sa seule fonction enseignante, il prit alors en main le bureau de Nancy de l’APHG dont la compétence s’étendait à la fois alors sur la Meurthe-et-Moselle, les Vosges et la Meuse. Il le géra de si nombreuses années qu’un collègue osa comparer son "règne" à celui de Haïlé Sélassié, plaisanterie que Francis voulut bien prendre avec le sourire...

"Sagace et pugnace", "actif négociateur" et adroit diplomate dans les relations entre l’association et les autorités académiques, il mena différents projets.

Il participa, avec d’autres, à la mise en place d’un stage de formation académique qui fut le plus important de France par le nombre de ses participants et qui permit une formation continue de qualité des enseignants grâce à l’intervention de conférenciers de haut vol. Malheureusement, ces stages ont disparu, peu de temps après le départ en retraite de Francis, victimes d’une restructuration du plan académique de formation.

Notons enfin qu’il a aussi écrit quelques recensions d’ouvrages dans Historiens & Géographes et qu’il rédigea l’actuel règlement intérieur de l’association en tant que chargé de mission de son bureau national.

Francis a laissé un souvenir impérissable chez tous ceux qui l’ont connu et approché. Mais retenons les propos de ceux qui ont participé à cette rédaction 1. Certes, il y avait chez Francis un côté un peu nonchalant, parfois mondain, parfois "déconcertant". Mais tous évoquent surtout sa "gentillesse", son "humour", sa "bonne humeur" ; tous célèbrent aussi un "homme au contact facile", "attachant", "volontiers disert", ouvert au dialogue et attentif aux autres.

Francis est désormais rentré dans le cercle qui chaque jour s’élargit de tous ceux que nous avons connus, estimés et aimé et qui ont disparu, et je laisserai à notre amie Hélène Pomme le soin de le saluer de notre part à tous pour l’éternité :

"Le voici à présent auprès de collègues dont la disparition regrettée est toujours douloureuse pour ceux qui ont eu le bonheur de les connaître : Francis Collignon, Michèle Jacquot, Jean-Louis Etienne, Guy Coutret, parmi d’autres. Je me plais à imaginer leurs discussions animées mais sereines sur la situation présente d’ici-bas. Bonne poursuite de ta route, Francis ! Et merci pour tout ce que tu as fait et ce que tu étais."

1 Hélène Pomme, Dominique Perrin, Jean-Pierre Pister, Bernard Braun.


Documents joints

PDF - 56.7 ko

Commentaires

Agenda

<<

2022

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

1er septembre - Balade à vélo "Robert Hewins Stiles" le dimanche 18 septembre 2022

Organisateur : La Chaîne de la Mémoire de Francis Petitdemange
Lieu de départ : Metz-Magny : (...)

24 juin - Prix Roger Schandalow 2022

La 10ème édition de la remise du prix Roger Schandalow se tiendra le samedi 2 juillet 2022 à (...)

7 octobre 2018 - Les actes de Verdun 2016

ACHETEZ LES ACTES DU COLLOQUE DE VERDUN