L’APHG Lorraine sur tous les fronts

Edito du président de la Régionale de Lorraine
vendredi 24 mai 2024
par  Matthieu PILON
popularité : 30%

Une vigilance de tous les instants

Vigilance sur le CAPES. Le 9 mai 2024, les associations d’historiens et de géographes de l’enseignement supérieur et secondaire cosignaient un communiqué alertant sur les nouvelles épreuves du CAPES d’histoire-géographie qui devraient entrer en vigueur en 2025. Les principales critiques demeurent le maintien d’un oral d’admission sous forme d’un « entretien d’embauche » privé de toutes références disciplinaires, des questions dénuées de toute exigence disciplinaire et d’un concours envisagé à Bac+3. Pensant au bien être des futurs collègues et à leur formation initiale, l’APHG demande le rétablissement d’un CAPES à Bac +4 dont le programme serait articulé au programme des agrégations externes.

Vigilance sur les nouveaux programmes d’EMC. Jeudi 7 mars 2024, nous étions reçus à la Dgesco pour discuter des nouveaux programmes d’EMC. Après une consultation nationale réussie, nous avons fait remonter vos préoccupations : plus d’heures allouées à l’EMC, des programmes plus clairs, maintien de ce qui fonctionne, pas d’alourdissement inutile. Les programmes amendés après cet entretien étaient présentés pour validation mercredi 22 mai 2023. Ces programmes entreront en vigueur à la rentrée 2025. Les « grands textes » semblent avoir disparu, la nouvelle mouture fait quelques ponts avec le programme actuel et ne constitue pas un réel big-bang. Seuls bémols, le cadrage horaire reste toujours aussi contraignant et hors sol (18h théorique pour 36 semaines), la défense quant à elle bascule définitivement en 4ème et en 1ère. Un choix peu pertinent qui augure encore plus de leçons sous le format : « enfants aimez l’armée française car l’histoire l’a fait grande ».

Vigilance sur la formation continue. Soyons de réelles vigies sur ce sujet crucial car la formation continue reste un droit tout au long de la vie professionnelle. Nous voyons progressivement disparaître toute formation sur le temps scolaire, certains festivals sont aujourd’hui menacés, comme Blois ou le FIG par ces politiques de communication ministérielles. L’APHG prendra sa part de formation mais elle ne peut suppléer l’Institution quand cette dernière faillit à ses devoirs. Vous pouvez toujours signer la pétition intitulée « contre la casse de notre formation continue » : https://www.change.org/p/contre-la-casse-de-notre-formation-continue?recruiter=1333858428&recruited_by_id=e1426ba0-df23-11ee-a449

Faire grandir notre Régionale

Le renouveau enclenché, il y a maintenant plus d’un an (le 5 février 2023), à la suite de l’élection de Joëlle Alazard a entraîné un effet ruissellement (réussi celui-ci) dans les Régionales. En effet, le dispositif « coup de pouce » pour l’agrégation interne, les nombreuses Journées d’étude, les Agoras du Nord, la revue renouvelée, bientôt le futur site internet et le rafraichissement du siège (bel appartement rue Montmartre !) explique l’augmentation continue de nos adhérents en Lorraine et la réussite de ces derniers à des concours exigeants (4 membres de notre Régionale admis à l’agrégation interne cette année).

Bien entendu, le travail accompli par le Bureau de la Régionale y est pour beaucoup et je tiens à remercier les 17 membres qui m’accompagnent au quotidien pour faire de l’APHG, la maison commune de tous les professeurs d’histoire et de géographie lorrains. De nombreuses initiatives nous ont permis de gagner en visibilité. Ainsi, la sortie du mois de mai à Saint-Mihiel a été une réelle réussite tout comme le désormais traditionnel et chaleureux accueil des collègues au stand de l’APHG à Saint-Dié et au salon du livre d’histoire de Woippy. Enfin, les nombreux cafés virtuels nous permettent de faire le lien avec nos collègues universitaires lorrains, en valorisant leurs travaux tout en stimulant la curiosité intellectuelle de nos collègues.

De nombreux projets en perspective

Le samedi 22 juin 2024, nous nous retrouverons pour une sortie de fin d’année sur la ligne Maginot aquatique. Cette sortie permettra d’échanger sur les nombreuses initiatives qui auront lieu dès septembre. J’espère pouvoir échanger avec chacune et chacun d’entre vous lors de ce moment fédérateur.

Vous pouvez d’ores et déjà noter la date de notre Assemblée générale qui se tiendra le samedi 28 septembre 2024 à l’auditorium du Musée des Beaux-arts de Nancy et qui débutera par une journée d’étude sur le thème : « Quoi de neuf sur la Révolution française en Lorraine ? ».

Enfin et surtout, vous pouvez bloquer vos agendas le vendredi 15 novembre et le samedi 16 novembre 2024. Nous aurons le plaisir d’accueillir les journées d’étude nationales « Armées et Territoires » à Thionville concoctées depuis plus d’un an en partenariat avec l’Inspection Générale, le Ministère des Armées et la ville de Thionville. Le programme vous arrivera sous peu dans vos boîtes mails et vous aurez la possibilité de vous inscrire directement. Ce séminaire national sera le moment de retrouver des collègues perdus de vue ou reprendre langue avec d’autres tout en écoutant des intervenants de grande qualité. Un cocktail dînatoire vous sera proposé le vendredi soir car il faut savoir joindre l’utile à l’agréable. Une devise qui pourrait être celle de l’APHG Lorraine !

Matthieu PILON


Documents joints

PDF - 58 ko
PDF - 58 ko

Commentaires